•  

    Pigeon ramier  (Columba palumbus - Common Wood Pigeon)

     Les deux sexes sont semblables. Les oiseaux adultes ont un plumage bleu-gris, rosâtre sur la poitrine et une tache blanche sur le côté du cou. En vol, on voit les croissants blancs de ses ailes et une bande terminale noire sur sa queue. 

    Pigeon ramier  (Columba palumbus - Common Wood Pigeon)

     Le bec est rougeâtre avec une extrémité jaune et les pattes sont roses. Les jeunes sont plus ternes et n'ont pas de tache blanche sur le cou. Confusion possible avec le pigeon biset et pigeon colombin. 

    Pigeon ramier  (Columba palumbus - Common Wood Pigeon)

    Roucoulement familier "rou-rouou-rou-rou-ru". En parade il émet une phrase mélodique répétée sur un ton qui tombe à la fin. Les roucoulements et les chants peuvent varier d'un individu à l'autre. 

    Pigeon ramier  (Columba palumbus - Common Wood Pigeon)

    Le pigeon ramier se nourrit dans les terres cultivées dégagées et les prairies. On peut aussi le rencontrer Pigeon ramier en lisière de forêt, dans les parcs et les jardins. Il est aussi de plus en plus visible en ville. 

     

    Pigeon ramier  (Columba palumbus - Common Wood Pigeon)

    En dehors de la période de reproduction, les pigeons ramiers se rassemblent en grands groupes.

    Pigeon ramier  (Columba palumbus - Common Wood Pigeon)

    Le pigeon ramier effectue des vols de parade avec des ascensions abruptes à l'aide de Pigeon ramier rapides battements d'ailes, ensuite, il claque des ailes une ou plusieurs fois avant de glisser en descendant, avec les ailes tendues horizontalement et la queue déployée. Il s'élève et atterrit avec de bruyants claquements d'ailes 

     

    Pigeon ramier  (Columba palumbus - Common Wood Pigeon)

    Pigeon ramier  (Columba palumbus - Common Wood Pigeon)

    Les commentaires proviennent du site oiseaux.net 

     

     


    12 commentaires
  •  

    Pinson des arbres  (Fringilla coelebs - Common Chaffinch)

     Le pinson des arbres mâle adulte a les parties inférieures rosâtres avec le bas-ventre blanchâtre. Les parties supérieures comprennent le manteau brun-noisette, et le croupion verdâtre. Deux barres alaires blanches sont visibles sur les couvertures alaires. La queue est gris ardoisé sur les plumes centrales, les autres sont noires avec des liserés blancs. 

    Pinson des arbres  (Fringilla coelebs - Common Chaffinch)

     Il a la calotte et la nuque bleu-gris, les joues rosâtres et le front noir. Le bec est gris-bleu en été et brun clair en hiver. Les yeux sont foncés. Les pattes et les doigts sont brun clair. En plumage d'hiver, le mâle garde les mêmes couleurs, mais plus ternes. 

    Pinson des arbres  (Fringilla coelebs - Common Chaffinch)

    Le cri habituel du pinson des arbres est un net "pink-pink". Le cri d'alarme est un son ténu. Son chant est une série courte et puissante de notes descendantes, finissant en fioritures avec beaucoup de variations.  

    Pinson des arbres  (Fringilla coelebs - Common Chaffinch)

     Le pinson des arbres sautille sur le sol, récupérant les graines (tombées du plateau Pinson des arbres de la mangeoire en hiver). Il marche à pas rapides et courts.

    Pinson des arbres  (Fringilla coelebs - Common Chaffinch)

    Les commentaires proviennent du site oiseaux.net 

     

     

     


    7 commentaires
  •  

    Le Rouge Gorge

    Le rougegorge familier est aisément reconnaissable avec sa poitrine et la face rouge orangé, contrastant avec les parties inférieures blanchâtres. Les parties supérieures son brun-vert-olive, ainsi que les ailes  et la queue

    Le Rouge Gorge

    Le bec conique est brun foncé avec la base claire. Les yeux sont noirs. Les pattes fines et les doigts sont brun clair.

    Le Rouge Gorge

    Son chant est une série de gazouillis ténus, doux et clairs, et de courts trilles, avec des arrêts brusques. Pendant l'automne, son chant est plus doux. 

    Le Rouge Gorge

    Quand il est sur le sol, il prend une posture dressée. Il agite ses ailes et sa queue en permanence. Il vole d'un perchoir bas à un autre en voletant. Quand il est en alerte, il agite et dresse sa queue.

    Le Rouge Gorge

    Les commentaires proviennent de oiseaux.net

     

     

     


    7 commentaires
  •  

    Le verdier est un oiseau trapu avec un corps rondelet. Le mâle adulte a les parties supérieures vert-olive, avec les grandes couvertures alaires grises, et les bords des primaires jaune vif, formant une tache jaune bien nette. La même tache se trouve aussi à la base des plumes externes de la queue. Le croupion est jaune.

    Le bec solide du verdier le rend capable de se nourrir des plus grosses graines disponibles en hiver. C'est un oiseau familier des jardins, attiré par les mangeoires proposant des graines de tournesol. Il chasse souvent les autres oiseaux de la mangeoire.

    La tête est verdâtre, avec des joues grises et un collier gris indistinct . La calotte est  gris verdâtre, la face est verdâtre 

     

     

    Les parties inférieures sont jaunes, teintées de gris sur les flancs. Le bas de l'abdomen est gris clair et le bas-ventre est jaune. La queue fendue est jaune, grise et noire.

    Les commentaires proviennent de site oiseaux.net


    10 commentaires
  •  

     

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

     Le pivert est de loin le plus grand des pics, de la taille d'un pigeon biset. Son plumage vert et jaune lui sert de camouflage dans le feuillage. Il porte avec une calotte rouge sur la tête et un masque facial rayé de noir, qui le distingue facilement. Le dessous est couleur chamois-jaune. En vol, ses larges ailes gris foncé et son tronc trapu sont bien visibles.

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

    Leurs tarses sont courts et les doigts pourvus d'ongles solides et recourbés. Deux sont dirigés en avant et deux en arrière, ils leurs permettent de grimper facilement aux arbres tout en prenant appui sur les plumes de la queue, excessivement robustes. 

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

    Bien qu'il soit souvent sur les arbres, le pic vert se nourrit principalement à terre. Il avance sur le sol en sautillant à la recherche de fourmilières. Après avoir pratiqué un trou avec son bec, il y introduit sa langue en engluant les fourmis et leurs larves. Si sa nourriture se compose surtout d'insectes, il la complète aussi de graines et de baies

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

    Les commentaires proviennent principalement  du site oiseaux.net

     

     

     


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires