•  

     

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

     Le pivert est de loin le plus grand des pics, de la taille d'un pigeon biset. Son plumage vert et jaune lui sert de camouflage dans le feuillage. Il porte avec une calotte rouge sur la tête et un masque facial rayé de noir, qui le distingue facilement. Le dessous est couleur chamois-jaune. En vol, ses larges ailes gris foncé et son tronc trapu sont bien visibles.

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

    Leurs tarses sont courts et les doigts pourvus d'ongles solides et recourbés. Deux sont dirigés en avant et deux en arrière, ils leurs permettent de grimper facilement aux arbres tout en prenant appui sur les plumes de la queue, excessivement robustes. 

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

    Bien qu'il soit souvent sur les arbres, le pic vert se nourrit principalement à terre. Il avance sur le sol en sautillant à la recherche de fourmilières. Après avoir pratiqué un trou avec son bec, il y introduit sa langue en engluant les fourmis et leurs larves. Si sa nourriture se compose surtout d'insectes, il la complète aussi de graines et de baies

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

    Le pivert ou le pic vert (Picus viridis - European Green Woodpecker)

    Les commentaires proviennent principalement  du site oiseaux.net

     

     

     


    7 commentaires
  • L'étourneau sansonnet en plumage nuptial a des plumes noires irisées. On peut voir des plumes brillantes violettes et vertes sur tout son corps. Il ressemble à un merle noir, mais il a une queue courte et carrée, et des ailes pointues et triangulaires. Les ailes et la queue sont noires. Le bec est jaune avec la base gris-bleu chez le mâle, et rosâtre chez la femelle.

    L'étourneau sansonnet

     

    L'étourneau sansonnet

    Les deux sexes sont semblables, mais la femelle apparaît plus tachetée que le mâle et a les yeux plus clairs.

    L'étourneau sansonnet

    Très en voix à certain  périodes de l'année. Les mâles chantent n'importe quand, sauf pendant leur mue d'été. Leur chant varie des sifflets mélodieux, des cris rauques jusqu'aux imitations réussies de sons tels que les chants d'autres oiseaux, les téléphones, les carillons de porte et les klaxons

    L'étourneau sansonnet

    C'est une espèce omnivore . Il peut être présent en bandes nombreuses dans les endroits où la nourriture est abondante (décharges, poubelles, mangeoire à bétail, vergers et mangeoire de jardin). La nourriture naturelle comprend des pommes, des cerises, des chenilles, des larves de tipules, des fourmis volantes. 

    L'étourneau sansonnet

    Les jeunes quittent le nid au bout de 21 à 23 jours, et les parents les nourrissent pendant quelques jours encore. Quand ils sont indépendants, les jeunes se rassemblent en groupes avec d'autres jeunes oiseaux

    L'étourneau sansonnet

     

     

     


    10 commentaires
  •  

    Bien campé sur une branche ou une souche, sa petite queue relevée, il déclame ses strophes sonores . Eté comme Troglodyte mignon hiver, ses tit-tit-tit aigus ou dzerr roulés retentissent à l'autre bout du jardin . Son chant est composé de notes claires, audibles surtout le soir et même en hiver

    le troglodyte mignon

    On l'observe généralement sautillant dans des rocailles et des branchages ou jouant à cache-cache dans des piles de bois.  

    le troglodyte mignon

    Nullement complexé par sa taille minuscule, le troglodyte mignon est un oiseau pétulant et furtif qui aime se faire entendre. Dressé sur ses pattes, long bec fin et queue relevée, l'œil sous un sourcil marqué scrute son territoire.Manteau brun sur chemise pâle, le troglodyte de son petit nom, arpente régulièrement nos jardins. Manteau brun sur chemise pâle, il arpente régulièrement nos jardins.

    le troglodyte mignon

    Le troglodyte mignon se nourrit d'insectes vivants, de larves d'araignées, etc. 

    le troglodyte mignon

    le troglodyte mignon 

    le troglodyte mignon

    Le troglodyte est un oiseau remuant et vif qui se faufile tel une souris dans les fourrés.  

    le troglodyte mignon

    Les commentaires proviennent du site oiseaux.net   

     

     

     


    10 commentaires
  • La mésange charbonnière

    les bleus et les charbonnières, les belles mésanges

    les bleus et les charbonnières, les belles mésanges

    les bleus et les charbonnières, les belles mésanges

     

    La mésange bleu

    les bleus et les charbonnières, les belles mésanges

    les bleus et les charbonnières, les belles mésanges

    les bleus et les charbonnières, les belles mésanges


    10 commentaires
  • Tout le monde connaît le merle noir tant il est abondant dans nos jardins et parcs. Son chant puissant, flûté et mélodieux précède et domine le concert printanier des oiseaux. Il n'y a guère de lieux où il ne soit audible de l'aube au coucher du soleil. Avant la fin de l'hiver, il nous annonce déjà en musique, le printemps 

    Le merle

    Une merlette 

    Le merle

    Le merle

    Les merles sont très friands de pomme 

    Le merle 

    Le merle

    Le merle

    les commentaires prviennent de  oiseaux .net   

     

     

     


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires